L’augmentation mammaire avec prothèses : Toutes les réponses à vos questions

L’augmentation mammaire avec prothèses

1/ Quelles prothèses mammaires choisir : rondes ou anatomiques ?

Le choix des prothèses mammaires dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels la morphologie de la patiente, la forme de ses seins, le volume désiré et la taille originale des seins mais les prothèses anatomiques restent quand même tendance vu qu’elles ont une forme plus naturelle comme de vrais seins.
Toutefois ce choix se fait entre le patient et le chirurgien lors de la consultation préopératoire.

Augmentation mamaire

2/ Où sont placées les prothèses mammaires ?

Avant les prothèses mammaires se plaçaient devant ou derrière le muscle grand pectoral, aujourd’hui on utilise une technique plus moderne qui est la technique du « Dual plane » où la prothèse mammaire est couverte par le muscle et en contact avec la glande mammaire.
Le résultat est donc plus naturel et la période post opératoire est moins longue.

3/ Où sont situées les cicatrices après cette intervention ?

Les cicatrices sont situées soit dans l’aisselle, soit dans la moitié inférieure de l’aréole ou bien dans le pli mammaire, dans tous les cas elle n’est pas vraiment visible.

4/ Quelle est la durée de vie d’un implant mammaire ?

L’implant mammaire a en général une durée de vie entre dix à quinze ans, au-delà de cette période il faudra les changer. Mais si dans le cas où il existe une déchirure le retrait se fait avant.

5/ Peut-on envisager une grossesse avant l’intervention de l’augmentation mammaire avec prothèses ou après ?

Une femme devra attendre six mois après l’accouchement ou l’arrêt de l’allaitement pour prévoir ce type d’intervention et d’attendre également six mois après l’intervention pour envisager une éventuelles grossesse.

6/ Faut-il faire des analyses avant l’intervention ?

Avant de se faire opérer un bilan sanguin récent et une mammographie récente également prescrits par votre chirurgien sont obligatoires.

7/ Après combien de temps le résultat parait-il ?

Le résultat est visible sur le champ, toutefois il faudra attendre un mois pour un résultat plus naturel et la disparition de l’œdème mais après trois mois le sein devient plus souple au toucher et naturel comme un vrai sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =